Plus de 1,3 million de tonnes de sucre dans la récolte 2021

La récolte 2021 a été couronnée de succès, une campagne qui a été développée avec une normalité totale, dans laquelle 14 moulins ont broyé à Tucumán; c’est un fait très important car cela signifie la création d’emplois dans une situation aussi complexe que la pandémie. Le secteur vient de 2020 sans aucun doute très différent […]

La récolte 2021 a été couronnée de succès, une campagne qui a été développée avec une normalité totale, dans laquelle 14 moulins ont broyé à Tucumán; c’est un fait très important car cela signifie la création d’emplois dans une situation aussi complexe que la pandémie.

Le secteur vient de 2020 sans aucun doute très différent des précédentes récoltes de sucre, tant le travail sur le terrain que le transport et le travail dans les usines ont dû s’adapter à la nouvelle réalité de la pandémie. Ainsi, on pourrait dire que c’était une année ”atypique mais bonne » en termes de production, atteignant des chiffres de mouture importants qui ont permis de dépasser – selon des chiffres provisoires – 1, 4 million de tonnes de sucre.

À la question de la pandémie de coronavirus de l’année dernière, il faut ajouter un autre facteur qui a rendu la campagne différente: la sécheresse prolongée, bien que cette composante climatique ait permis de maintenir le rythme de la récolte sans interruption jusqu’au dernier jour de mouture.

Reprise du secteur sucrier
Le ministre du Développement productif de Tucumán, Álvaro Simón Padrós, a déclaré aujourd’hui que la récolte de cette année a été réussie, avec plus de 1, 3 million de tonnes de sucre provenant de la mouture de 14 sucreries de la province. »La récolte 2021 a été couronnée de succès, une campagne qui a été développée avec une normalité totale, dans laquelle 14 moulins ont broyé à Tucumán; c’est un fait très important car cela signifie la création d’emplois dans une situation aussi complexe que la pandémie », a déclaré le ministre du Développement productif de la province.

Padrós, qui est également président de l’Institut pour la Promotion du Sucre et de l’alcool de Tucumán (Ipaat), a présenté les chiffres de la campagne et a indiqué que cette année, il y avait « une production de plus de 1,3 million de tonnes d’équivalent sucre ».

« Tucumán en compte 15, dont 14 fonctionnaient cette fois-ci – sur les 20 sucreries d’Argentine, et produit 64% du sucre consommé dans le pays », a-t-il ajouté.

Le responsable a expliqué que bien que, selon les estimations de la Station expérimentale agroindustrielle Obispo Colombres, des chiffres plus élevés étaient attendus, « cette année, la sécheresse et le gel n’ont pas permis d’atteindre les valeurs estimées, mais malgré cela, l’industrie et le secteur de la canne à sucre sont satisfaits. »

Padrós a estimé que « la qualité du sucre Tucuman est excellente, il est vendu sur les marchés nationaux et internationaux car il répond à toutes les exigences ».

En ce sens, le directeur principal représentant les producteurs de canne à sucre de l’Ipaat, Bernabé Oscar Alzabé, a déclaré que « l’exportation qui est fixée est de 350 mille tonnes, et aujourd’hui plus de 100 mille tonnes ont été exportées entre les moulins du nord et Tucumán ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.